Guide de survie : j'aime être une femme.




Bonjour ! 

Aujourd'hui retour aux sources avec un nouveau Guide de Survie ! 
Alors que je vous explique il y a 3 jours de ça, on m'a fait cette reflexion " Heureusement que je ne suis pas une femme !"
Evidement ça a fait "tilt" dans ma tête, et j'ai demandé une explication à ces jeunes effrontés... Quelle erreur ! Parce que, que ce soit bien claire entre nous, j'aime être une femme, je ne changerai ça pour rien au monde, pourtant face à toutes les inégalités qu'ils m'ont énuméré j'ai bien été obligée d'admettre qu'être une femme c'était plus difficile qu'être un homme...

Mais c'est pas parce que c'est plus difficile que c'est moins bien !  

Alors pour toutes celles qui en douteraient, voici un guide de survie pour kiffer être une femme !

1) On peut cacher nos imperfections. 
Avouons le, on a tout un attirail pour cacher nos petits défauts, du fond de teint au push up en passant par les talons hauts, chaque problème à une solution. Alors que lui il assume hein ! 
Il faut dire aussi que pendant des siècles le maquillage et les fringues étaient bien les seules choses qu'un mari ne choisissait pas à la place de sa femme. À mon avis au lieu de perdre leurs temps à developer des engins de destruction massive, il feraient bien de se pencher sur la cas de la calvitie, qui soit dit en passant à beaucoup moins de risque d'arriver aux femmes. (En même temps si c'etait un problème de femme on aurait déjà trouvé une solution !).


2) On a de l'intuition. 
La fameuse "intuition féminine", celle qui agace. C'est un peu un pouvoir magique. On ne va pas se mentir on est pas non plus des mentalistes, mais on sait ! Vous voyez de quoi je veux parler ? oui je sais que vous savez ! 


3) On peut tout faire comme un homme.
Alors que l'inverse ... On peut porter des baskets et des jeans "boyfriend" alors que c'est rare quand ils nous piquent nos robes et partent en escarpins au boulot. 
On peut regarder un match de foot et boire de la bière alors que c'est dur pour eux d'assumer qu'ils aiment regarder Gossip girl en buvant un thé detox avec nous.


4) On peut exprimer nos sentiments.
On a pas de "virilité", donc on peut rater un créneau sans que notre féminité ne soit remise en cause, on peut pleurer devant un film, dire "je t'aime" sans en faire un drame ! On a le droit de souffrir quand on se fait mal et d'ameuter tout le quartier pour se faire chouchouter ... Bref ! vivre quoi ! 



5) On peut faire deux choses en même temps.
Oui c'est un de nos privilèges avec le fait de pouvoir arriver en retard et que ce soit OK.


6) Les anglais.
Ou les ragniagnias, chacune son petit surnom, perso je dis que je suis en zone rouge. Alors ça c'est le gros point noir d'être une femme. Oui, mais c'est aussi une semaine par mois ou on a le droit d'être chiante et de bouder à volonté ! C'est peut être peu pour celles qui souffrent vraiment, mais quand même, c'est toujours ça de prit.


7) Lors d'un naufrage on est sauvées.
"Les femmes et les enfants d'abord !" HAHA ! ha ba oui mais il faut assumer la supériorité à un moment donné ! Allez ! J'espère que tu sais nager  Ô grand Homme ! 


Je pourrais continuer comme ça pendant des heures, parce que c'est vrai qu'en plus on vit plus longtemps et on sait danser mais je ne veux pas jouer mon "macho" ça ne serait pas très féminin ...


Alors c'est pas trop cool d'être une femme ?! 


You May Also Like

0 commentaires